Randonnée sur les traces d’anciens glaciers ariégeois

Cyclotourisme nature et solidaire

 

NIVEAU
DÉNIVELÉ 1365m
DISTANCE 72km
DURÉE 5h00
plein écran
fichier GPX

Cette randonnée vous propose de partir à la découverte de l’histoire géologique des Pyrénées, une rencontre avec la faille nord Pyrénées et l’histoire de la vallée de l’Ariège. La balade se poursuit dans les gorges de Frau, réserve biologique intégrale (RBI). Une randonnée sans difficulté majeure, il faudra toutefois faire preuve de prudence dans la descente des gorges avec plusieurs passages rocailleux et raides.

GARES D’ACCÈS Toulouse Matabiau, Saint Agne, Portet-saint-simon, Venerque-le-Vernet, Auterive, Cintegabelle, Saverdun, Vernet d’Ariège, Pamiers, Varilhes, Foix, Tarascon-sur-Ariège, Les Cabannes, Luzenac-Garanou, Ax-les-Thermes, Merens-les-Vals, Andorre-l’Hospitalet, Porté-Puymorens, Latour-de-Carol

 

 

profil altimétrique de la randonnée

Profil altimétrique de la randonnée vers les gorges de la Frau

 

KM 0 (728m) – La randonnée commence à la gare d’Ax-les-Thermes où plusieurs trains transitent depuis et vers Toulouse. Nous sommes ici à 728 mètres d’altitude, commune d’environ 1200 habitants située au cœur des Pyrénées ariégeoises. C’est une ville étape sur la route de l’Andorre et de l’Espagne. Les ruelles et places regorgent de fontaines et bassins aux eaux chaudes et sulfurées. Avant le départ, prenez le temps de vous tremper les pieds dans le bassin des Ladres et d’observer les hirondelles venir effleurer la surface pour s’abreuver. Le bassin se situe à proximité de l’hôpital construit en 1260. Ce bassin servait au traitement des compagnons d’armes de Saint-Louis, rapportant des croisades la lèpre ou des maladies de peau. Il est alimenté par des sources chaudes sourdant entre les dalles de pierre qui en constituent le fond.

marché d'ax-les-thermes

Le samedi matin c’est jour de marché dans le centre d’Ax les Thermes, l’occasion de préparer le pique nique avec des produits locaux !

Le parc du Teich vaut aussi le coup d’œil. Créé au début du XIXe siècle initialement destiné aux curistes, il héberge de magnifiques arbres dont deux séquoias géants datant de la création du parc.

Vous pourrez facilement vous réapprovisionner à Ax-les-Thermes et profiter du marché qui a lieu chaque samedi sur la place principale

 

la fontaine des neiges

La légende veut que l’or que l’on disait présente sous forme de paillettes dans la rivière Oriège ait été un don de Dieu aux habitants d’Ax. Ces derniers furent corrompus par le Diable qui leur apprit la tentation et l’avarice. Dieu résolut le problème en jetant Lucifer sous la terre et en plaçant l’énorme roc de la Vierge au dessus. Depuis, le Malin se débat pour sortir et fait ainsi jaillir des eaux chauffées et chargées en soufre au contact de l’enfer.

KM 0,7 (693m) – Après un tronçon de quelques centaines de mètres sur la N20, prendre la première à droite et traverser le tunnel. Ici commence une ascension régulière de 7 kilomètres sur une route bien ombragée. Elle vous guidera jusqu’à un belvédère situé à 1040 mètres d’altitude. Ici vous pourrez observer la vallée de l’Ariège et apprécier l’origine glaciaire du lieu.

Vue sur les montagnes de la reserve d'Orlu

Prenez le temps de regarder autour de vous. Au fil de l’ascension de nouvelles montagnes se dessinent

 

Vallée de l'Ariège

Arrêtez-vous un instant au belvédère pour découvrir la vallée de l’Ariège creusée par un glacier il y a plus de 60000 ans

 

L’origine glaciaire de la vallée de l’Ariège est attestée par sa forme en auge (en ‘U’), par les verrous glaciaires qui la jalonnent (roches localement plus dures qui ont résisté à l’écoulement de la glace) et par l’abondance de blocs roulés laissés par le glacier. Le niveau des glaces au dernier maximum glaciaire, il y a environ 60000 ans, est estimé à plus d’un kilomètre d’épaisseur entre le fond de la vallée situé à 600m et le plateau de Baille siuté à 1800m.

KM 8,1 (1062m) Reprendre la route pour une nouvelle ascension d’environ 6 kilomètres et 300 mètres de dénivelé positive. Un panneau en bord de route vous indique une fermeture de la voie dans environ 4 kilomètres. La route a souffert d’un glissement de terrain sur la toute dernière portion. Vous pouvez emprunter cette route sans risque, les dégradations n’engagent pas la sécurité des cyclistes et l’absence de voiture favorise l’observation de la faune.

Glissement de terrain sur l'itinéraire

Voila le glissement à l’origine de la fermeture de la route. Aucun risque pour les cyclistes

hêtraie-sapinières ariégoises

Beau panorama depuis le glissement de terrain. Un point de vue sur les hêtraie-sapinières ariégeoises

KM 14,7 (1365m) – Vous voilà arrivez au point le plus haut de la randonnée 1365m. Vous pouvez vous féliciter, une belle et longue descente vous attend. Prendre à gauche sur l’épingle pour rejoindre le village de Padres. Vous êtes maintenant sur une route fréquentée et souvent terrain de jeu des motards.

KM 18 (1250m) – Après 3 kilomètres de descente vous arrivez à Prades où une fontaine vous attend pour refaire le plein d’eau. Un café restaurant à l’entrée du village propose aussi une petite épicerie en dépannage. Elle se trouve sur votre droite après l’entrée dans le village.

KM 19,6 (1197m) – Après moins de 2 kilomètres, prendre la première route partant sur votre gauche en direction de Comus.

proche des gorges de la Frau

Route en direction du village de Comus

 

KM 22 (1167m) – A l’entrée de Comus prendre la route qui vous fait face, la route asphaltée fait place à un chemin de terre. Vous voilà dans la Réserve Biologique Intégrale des gorges de la Frau.

Une réserve biologique intégrale est un espace protégé en milieu forestier, ou en milieu associé à la forêt (landes, mares, tourbières, dunes), laissé en libre évolution pour y étudier la dynamique spontanée des écosystèmes.

Les réserves biologiques font partie des espaces relevant prioritairement de la Stratégie de Création d’Aires Protégées et sont gérées par l’Office National des Forêts.  Toutes opérations sylvicoles y sont interdites, sauf les cas particulier d’élimination d’essences exotiques invasives ou de sécurisation de chemins ou voies. Il existe 70 réserves de ce type en France. Pour les repérer je vous invite à consulter le site GeoPortail associé au filtre ‘réserves biologiques’ – Carte des réserves biologiques en France

 

 
vegetation luxuriante des gorges de la Frau

Le biotope des gorges favorise le développement de mousses et autres plantes surprenantes

KM22,9 (1210m) – Vous entrez sur la portion difficile du parcours. Une descente de 500 mètres de dénivelé négative sur un peu plus de 4 kilomètres (17% de moyenne). L’humidité ambiante rend les pierres glissantes. Je vous recommande de descendre du vélo surtout si il est chargé.

Étymologiquement, la Frau signifie la fracture, mot d’origine catalane

 

Sur les traces du sentier GTAriège

L’itinéraire suit une partie du sentier de Grande traversée VTT de l’Ariège, un itinéraire VTT de 223 kilomètres

Prenez le temps de quitter le vélo un instant pour observer la vie en bord de torrent

Observer la grande diversité des couleurs

Torrent de l'hers

L’humidité des gorges favorise le développement de plantes épiphytes

Sauterelle

Saviez-vous que les oreilles des sauterelles se trouvent sur le haut des tibias de la première paire de pattes ?

Il y a 3,5 millions d’années, pendant l’ère glaciaire du pliocène, l’ancêtre de l’Hers à creuser cet immense canyon dans la roche calcaire du massif de Tabe

Gorges de la Frau

Sur 3 km de longueur, l’Hers a creusé dans la montagne de la Frau un véritable canyon de 300 à 400 mètres de hauteur

KM 27,3 (715m) La route reprend est vous emmène jusqu’au village de Fougax-et-Barrineuf à 551m d’altitude. Traverser le village et prendre à droite sur la D9 en direction de Belesta.

KM 36,8 (532m) – Faites une pause sur votre droite pour découvrir un phénomène surprenant de fontaine intermittente. Il vous faudra, toutefois, une bonne heure pour observer le phénomène dans son intégralité.

Fontaine intermittente de fontestorbes

Vous êtes ici devant la fontaine de Fontstorbes, considérée comme unique au monde de part la régularité et l’ampleur du phénomène. Il vous faudra toutefois venir entre fin juin et octobre pour l’observer. Une bonne heure est nécessaire pour apprécier le cycle de vidange et remplissage

 

KM 38,3 (497m)  Lorsque vous entrez dans le village de Belesta, récupérer la route D117 en tournant à gauche. La route ne dispose d’aucune infrastructure cyclable et le trafic est important sur ce tronçon d’environ 13 kilomètres. 

KM 51,6 ( 564 m) – Tourner à droite sur la D9a en direction de Roquefixade. Une route secondaire beaucoup plus paisible.

KM 56,2 (743m) Après une petite ascension, vous rejoignez le village de Roquefixade. En sortie de village, perché sur votre droite, vous découvrirez le château de Roquefixade, haut lieu de résistance cathares durant la croisade contre les Albigeois. La route se poursuit dorénavant sur un faux plat descendant jusqu’aux portes de Foix.

KM 71,8 (378m) – Vous êtes arrivé à la gare de Foix pour prendre votre train retour. 1365 mètres de dénivelé positive dans les jambes.

 

Autre proposition de randonnée journée au départ d’Ax-les-Thermes : Randonnée en vallée d’Orlu